Espace des Associations départementales


Identifiant : Mot de passe :

Demande de code, mot de passe perdu

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).
L'hebdomadaire de l'AMF n°98 - Jeudi 14 juin 2018

Dans une interview publiée dans Maires de France de juin, le président de l’AMF, François Baroin, s’exprime sur les attentes de l’association à quelques semaines de la nouvelle Conférence nationale des territoires (CNT), qui se réunira le 11 juillet. Il demande, une fois encore, à l’État d’infléchir l’effort d’économies demandé aux collectivités. Pour le maire de Troyes, « le premier sujet est financier », l’AMF étant profondément en désaccord avec l’effort de 13 milliards d’euros d’économies demandé aux collectivités – François Baroin rappelant que, lors de sa campagne, Emmanuel Macron avait parlé de 10 milliards, le supplément de 3 milliards ayant été annoncé sans préavis lors de la première Conférence nationale des territoires de juillet 2017. Lors de la prochaine CNT, l’AMF va donc « discuter pour infléchir l’effort disproportionné demandé aux collectivités et demander à l’État une clause de retour à meilleure fortune permettant de l’alléger si la conjoncture économique s’améliore ». 

Extrait de l'article de Maire info du 11 juin 2018.

L'hebdomadaire de l'AMF n°97 - Jeudi 7 juin 2018

Le 30 mai, à l’AMF, les données des communes et des intercommunalités étaient à l’honneur avec deux tables rondes consacrées l’une à l’application du règlement général de protection des données et l’autre à l’open data. Concernant le Règlement général sur la protection des données (RGPD), applicable depuis le 25 mai 2018 sur le territoire des 28 pays européens, le représentant de la CNIL s’est voulu rassurant : certes tous les acteurs, en particulier publics, vont devoir s’approprier ces textes (il reste une loi d’adaptation et un décret à publier) et ces droits, mais les grands principes ne changent guère par rapport à la loi Informatique et libertés de 1978 sur "l’hygiène" des données et les droits des personnes. Concernant l’open data, la rencontre a été aussi l’occasion, au travers d’exemples concrets, d’en illustrer l’intérêt.

L'hebdomadaire de l'AMF n°96 - jeudi 31 mai

L’Assemblée nationale a adopté, samedi 26 mai, l’article 11 du projet de loi Agriculture et alimentation visant à augmenter la part de produits issus de l’agriculture biologique et tenant compte de l’environnement dans la restauration collective. Bien que le texte porte essentiellement sur les relations commerciales entre producteurs et distributeurs, celui-ci contient quelques dispositions concernant directement les collectivités locales. Ainsi, après deux jours de débat en séance publique autour de cette question, les députés ont décidé qu’au moins 50 % de « produits bio, locaux ou sous signe d’identification de la qualité et de l’origine (SIQO) » - dont au moins 20 % de produits bio – devraient être servis dans la restauration collective d’ici à 2022 [...].

Extrait de l'article de Maire info du 28 mai.

L'hebdomadaire de l'AMF n°95 - Vendredi 25 mai 2018

Quarante-huit heures après, le discours présidentiel sur les banlieues continue de susciter de nombreuses réactions chez les élus – faisant souvent état, au minimum, d’une réelle déception. Le premier vice-président délégué de l’AMF, André Laignel, a résumé le sentiment de bien des élus de villes populaires dans un communiqué au vitriol publié hier en milieu de journée : pour le maire d’Issoudun, le président a « froidement douché les espoirs qu’avait légitimement inspirés le rapport de Jean-Louis Borloo.

Extrait de l'article de Maire info du 24 mai.

L'hebdomadaire de l'AMF n°94 - Jeudi 17 mai 2018

Réunie en Bureau le 16 mai, l’AMF prend acte de la remise au Premier ministre du rapport de la mission Richard-Bur sur la refonte de la fiscalité locale. Près d'un an après l’annonce de la suppression de la taxe d’habitation, les communes ne connaissent toujours pas les modalités de sa compensation. Or ce rapport constate que la compensation nécessaire s'élève à plus de 26 milliards d’euros à l'horizon 2020 dont 10 milliards qui ne sont pas financés à ce jour. C’était ce qu’avait annoncé le Comité des finances locales, le 27 février dernier, en présentant ses propositions.

L'hebdomadaire de l'AMF n°93 - Mercredi 9 mai 2018

La Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et de la statistique) a publié hier un panorama de l’implantation médicale en France. Malgré l’augmentation notable du nombre de médecins (+ 10 000 depuis 2012), les inégalités d’accès au soin ne diminuent pas pour autant. Il y avait au 1er janvier dernier quelque 226 000 médecins en France, dont 103 000 généralistes. 57 % sont des libéraux, et 43 % « exercent tout ou partie de leur activité à l’hôpital ».

 

Extrait de l'article Maire info du 4 mai.