Espace des Associations départementales


Identifiant : Mot de passe :

Demande de code, mot de passe perdu

Abonnez-vous


Pour vous abonner à AMF INFO, remplissez ce formulaire :
L'hebdo de l'actualité de l'AMF, est aujourd'hui diffusé à près de 45 000 abonnés, chaque jeudi. Il valorise les services, les actions et les positions de l'AMF, et mentionne les principaux rendez-vous intéressants les élus et leurs services (colloques, journées d'études).
L'hebdomadaire de l'AMF n°103 - Jeudi 19 juillet 2018
La Dotation globale de fonctionnement (DGF) perçue en 2018 est en diminution pour 16 745 des communes (47 %). 8 000 communes subissent une baisse des dotations de péréquation et 3 532 d’entre elles perdent l’équivalent de plus de 1 % de leurs recettes de fonctionnement. L’ampleur de l’élargissement de la carte intercommunale en 2017 a induit une augmentation soudaine de leur potentiel financier puisqu’une partie des ressources de la nouvelle intercommunalité s’ajoute mécaniquement à leur propre potentiel financier. Toutefois, cette augmentation du potentiel financier, un des critère d’éligibilité à la DGF, ne correspond à aucun supplément de ressource pour les communes concernées.
L'hebdomadaire de l'AMF n°102 - Jeudi 12 juillet 2018
Depuis un an, l’Association des maires de France et des présidents d’intercommunalité s’est exprimée, à plusieurs reprises, sur la politique gouvernementale concernant la Fonction publique territoriale. L’AMF rappelle au gouvernement qu’elle avait, dans son Manifeste rendu public le 22 mars 2017, confirmé aux candidats à la présidentielle en lice son attachement aux principes qui fondent la Fonction publique territoriale. Elle maintient donc sa vigilance pour garantir, dans la durée, ce délicat équilibre entre unité du statut général et respect des spécificités du versant territorial.
L'hebdomadaire de l'AMF n°101 - Jeudi 5 juillet 2018

L’instance de dialogue de la Conférence nationale des territoires qui s’est réunie ce matin à Matignon, en l’absence des trois principales associations d’élus (AMF, ADF et Régions de France), a été l’occasion de faire le point sur la concertation en cours entre le gouvernement et les employeurs territoriaux. Philippe Laurent, maire de Sceaux et président du CSFPT (Conseil supérieur de la fonction publique territoriale), a présenté les premiers résultats de cette concertation, lors d’une intervention dont Maire info a pu avoir connaissance.

Extrait de l'article de Maire info du 4 juillet.

L'hebdomadaire de l'AMF n°100 - Jeudi 28 juin 2018

La restauration scolaire, service public facultatif, est devenu en quelques années un service stratégique au sein des collectivités territoriales au regard des enjeux éducatifs, sociaux, environnementaux et plus globalement de développement des territoires, comme l’ont confirmé récemment les États généraux de l’alimentation. Les communes et les intercommunalités gestionnaires doivent ainsi faire face à une augmentation des prescriptions de l’État et à l’émergence de nouvelles demandes de la part des familles. La rencontre que propose l’AMF, organisée autour de deux tables rondes, doit permettre aux élus et aux acteurs de la restauration d’échanger sur ces problématiques.

L'hebdomadaire de l'AMF n°99 - Jeudi 21 juin 2018

Pas moins de trois ministres ont co-signé hier, dans une école primaire de Courcouronnes (Essonne), le Plan mercredi : Jean-Michel Blanquer (Éducation nationale), Françoise Nyssen (Culture) et Laura Flessel (Sports) ont ainsi voulu marquer l’imbrication de ces trois domaines dans les futurs Plans mercredi, visant à « organiser des activités périscolaires riches et diversifiées, qui fédèrent tous les acteurs ». L’aide de l’État, via la Cnaf, va être doublée, et les taux d’encadrement vont être assouplis pour les communes et EPCI qui auront signé un Plan mercredi.

 

Extrait de l'article de Maire info du 21 juin 2018.

L'hebdomadaire de l'AMF n°98 - Jeudi 14 juin 2018

Dans une interview publiée dans Maires de France de juin, le président de l’AMF, François Baroin, s’exprime sur les attentes de l’association à quelques semaines de la nouvelle Conférence nationale des territoires (CNT), qui se réunira le 11 juillet. Il demande, une fois encore, à l’État d’infléchir l’effort d’économies demandé aux collectivités. Pour le maire de Troyes, « le premier sujet est financier », l’AMF étant profondément en désaccord avec l’effort de 13 milliards d’euros d’économies demandé aux collectivités – François Baroin rappelant que, lors de sa campagne, Emmanuel Macron avait parlé de 10 milliards, le supplément de 3 milliards ayant été annoncé sans préavis lors de la première Conférence nationale des territoires de juillet 2017. Lors de la prochaine CNT, l’AMF va donc « discuter pour infléchir l’effort disproportionné demandé aux collectivités et demander à l’État une clause de retour à meilleure fortune permettant de l’alléger si la conjoncture économique s’améliore ». 

Extrait de l'article de Maire info du 11 juin 2018.