Espace des Associations départementales


Haïti, un an après

FrankBirds

 

 
 
Haïti, un an après.
Bilan des actions financées grâce au Fonds de concours
 
Le 12 janvier 2010, un tremblement de terre dévastait Haïti. Face à l’urgence humanitaire, le Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes a créé un fonds de concours destiné à financer des projets de reconstruction.
 
L’Association des maires de France (AMF) et l’Assemblée des départements de France (ADF) ont relayé cet appel auprès des collectivités territoriales.
Un an après le séisme, plus de 1400 communes et intercommunalités, seize départements et une région ont contribué à ce fonds de concours.
 
2 076 148,37 € ont ainsi été récoltés au 31 décembre 2010. Cette mobilisation des collectivités françaises illustre l’ampleur de l’élan de générosité qui a contribué à l’aide humanitaire en faveur des victimes.
 
Le fonds de concours a permis une mutualisation des moyens. Après avoir relayé l’appel du Centre de crise, l’AMF a participé aux comités de pilotage décidant de l’affectation des fonds. Les ONG françaises ont ainsi pu mettre en ½uvre des opérations d’envergure qu’un contributeur ne pourrait financer seul. Enfin, de nombreuses collectivités, au-delà de l’aide d’urgence, participent également à la reconstruction de services publics locaux, d’équipements publics, etc.
 
Actions financées 
 
  • 1 887 283 €, soit 91% du fonds de concours, ont été alloués à 7 projets* d’organisations non gouvernementales (ONG) présentes en Haïti.
  • Le reliquat a été affecté à la lutte contre l’épidémie de choléra :
    ·      110 269,92 € ont été consacrés à la mise en place d’un centre spécifique de consultation médicale pour les enfants bénéficiaires d’une procédure d’adoption ;
    ·      78 595,45€ ont permis l’achat de 150 lits spéciaux adaptés aux cas de choléraet d’une tonne d’hypochlorite, et une participation à l’affrètement de deux avions.
  
Voir détail des projets sur l’espace dédié au centre de crise sur le site du ministère : www.diplomatie.gouv.fr
 
*La réponse à l’urgence en Haïti s’est concrétisée par la mise en ½uvre de 7 projets :
-Fondation Architectes de l’urgence : réhabilitation du Centre de santé Fontaine de Cité Soleil.
-HumaniTerra : reconstruction de l’école nationale des infirmières de Port au Prince.
-Initiative Développement : appui aux écoles de la commune de Saint-Louis du Nord pour l’accueil des élèves déplacés suite au séisme du 12 janvier 2010.
-Internews Europe : renforcement des capacités des municipalités haïtiennes et des médias locaux en matière de Protection civile.
-Plan international : aide à la relance de l’éducation et à la mise en place d’écoles semi-permanentes à Jacmel.
-Solidarités International : amélioration des conditions sanitaires des populations déplacées localisées dans les camps des communes de Delmas, Port-au-Prince et Pétionville.
-Comité d’Aide Médicale : soutien à la reprise des activités médicales dans le nord de l’Artibonite, en Haïti, suite à l’arrivée massive de déplacés dans la zone
Haïti


Réf. : BW10197
17 Jan 2011